Focus : Évaluation économique

Objectifs

Préparer au mieux la réglementation de demain
L’évaluation économique est une composante indispensable de l’expérimentation car elle mesure les coûts des choix techniques retenus par le maître d’ouvrage pour atteindre différents niveaux de performances énergie et carbone. Elle permet ainsi de préparer la future réglementation environnementale des bâtiments neufs dans les meilleures conditions.
Déterminer en toute transparence les efforts financiers consentis par les maîtres d’ouvrage
L’évaluation économique via des analyses statistiques croisées des trois composantes (énergie , carbone et coûts) va permettre de déterminer et d’expliquer les efforts financiers consentis par les maîtres d’ouvrage en fonction des performances énergétiques et environnementales constatées.

La méthode

La méthode se base sur une évaluation des projets prenant en compte les coûts induits par les choix technique ayant un impact sur les performances énergétiques et environnementales.
À ce titre, la richesse de la base de données sera essentielle à la fiabilisation des analyses.

La compilation de ses compléments aux caractéristiques énergétiques et environnementale permettra à termes de fiabiliser l’évaluation économique des moyens mis en œuvre pour atteindre les différents niveaux de performance.

Plusieurs indicateurs seront mesurés :

  • le coût d’investissement,
  • l’ensemble des coûts liés à la phase d’exploitation du bâtiment (notion de coût global).

Les principales conditions de réussite de l’évaluation économique sont : la fiabilité, la complétude, la facilité de saisie et la confidentialité des données. Le cadre de remontée
des données, défini et partagé avec les représentants des maîtres d’ouvrage, répondra à ces conditions de réussite. La fiabilité et la complétude des données sont de la responsabilité des maîtres d’ouvrage. Un suivi sera assuré pour leur faciliter la récupération et la saisie
des informations économiques dans l’observatoire.

La confidentialité des données est assurée par un accès très restreint, seule l’administration étant autorisée à consulter les informations économiques, sauf précision contraire du maître d’ouvrage.

Plus d’informations